Téléchargez LIVI Téléchargez LIVI

Maladie de Lyme : causes et traitement

Une drôle de tache en forme de cocarde apparaît sur votre peau dans les suites d’une balade en forêt? Vous pourriez avoir contracté une maladie de Lyme.

La maladie de Lyme est une infection bactérienne complexe transmise à l’homme par une tique que l’on retrouve dans certains de nos forêts et sous bois.

En France, l’incidence de la maladie serait d’environ 53 cas pour 100000 habitants par an, ce qui en fait une maladie peu fréquente mais pas si rare. La majorité des cas sont diagnostiqués entre mars et octobre. Les régions du nord-est et du centre de la France seraient les plus touchées.

En l’absence de traitement la maladie évolue classiquement en trois phases: localisée, disséminée précoce et disséminée tardive.

La phase localisée se manifeste dans les 4 semaines suivant une piqûre de tique infectée. Elle se caractérise par la présence de symptômes généraux peu spécifiques, fièvre, fatigue, courbatures, et/ou par l’apparition à l’endroit de la piqûre d’une tache cutanée rosée en forme de cible appelée érythème migrant (EM). Elle est à différencier d’une simple réaction à la morsure par sa taille croissante, dépassant progressivement les 5cm de diamètre, sa forme annulaire (pourtour rose foncé et centre claire) et sa persistance plus de 48h.
L’EM n’est pas douloureux et ne démange pas. Il disparaît le plus souvent spontanément avant la fin de la 4ème semaine suivant la morsure pour laisser place à la phase disséminée précoce. Il est à noter que la présence d’un erythème migrant n’est pas systématique ou qu’il peut passer inaperçu, entraînant un retard au diagnostic.

La phase disséminée précoce, qui correspond à la dissémination de la bactérie dans le sang entre le deuxième et le sixième mois suivant la morsure, peut toucher plusieurs organes (peau, système nerveux, articulations, coeur, yeux).
Ainsi au niveau de la peau peuvent apparaître plusieurs tâches de type érythème migrant, on parle alors d’ érythème migrant multiple, ou un nodule violacé au niveau du torse chez l’adulte et de l’oreille chez l’enfant, appelé lymphocytome borrélien.
Au niveau neurologique, la maladie peut toucher les méninges (enveloppes du cerveau) entraînant maux de tête et raideur de nuque. Elle peut également se manifester par l’engourdissement d’un membre ou une paralysie faciale.
Au niveau articulaire, la maladie de Lyme conduit à un gonflement douloureux d’une ou plusieurs grosses articulations, par exemple le genou.
Les atteintes du coeur (douleur, palpitations) et des yeux (conjonctivite, kératite…) sont exceptionnelles.

Enfin après le 6ème mois, on parlera de phase disséminée tardive au cours de laquelle s’observe une une évolution vers la chronicité des atteintes, comme des atteintes articulaires à répétition, des manifestations neurologiques tardives ou encore une acrodermite chronique atrophiante (ACA), lésion dermatologique spécifique de cette 3ème phase de la maladie.

La maladie de Lyme est due à une bactérie nommée Borrelia Burgdorferi. Pour cette raison la maladie de Lyme est également appelée Borréliose de Lyme.

Cette bactérie infecte les tiques de l’espèce Ixodes présents dans les forêts humides avec un sous-bois dense des régions tempérées de l’hémisphère nord.

Les tiques se nourrissent du sang des mammifères et leur transmet la bactérie au cours de leur repas. Leur morsure est indolore, en revanche leur taille est multipliée par trois au cours d’un repas, permettant ainsi de les repérer plus facilement.

On sait que la bactérie n’est transmise qu’après les 24 premières heures du repas de la tique qui dure plusieurs jours. C’est pour cette raison qu’il faut retirer la tique au plus vite pour prévenir l’infection.

En cas de maladie de Lyme avérée un traitement antibiotique est instauré et permettra d’enrayer la maladie. Sa durée dépendra du stade et des symptômes à traiter.
Plus tôt il sera prescrit, mieux ce sera! En effet lorsque la maladie est évoluée, des symptômes peuvent persister pendant plusieurs mois malgré le traitement.

__Éviter la maladie de Lyme, ce que vous pouvez faire:
__

Afin de limiter le risque de morsures de tique lorsque vous vous promenez dans les bois ou prairies des zones à risque:

  • Porter des vêtements couvrants de préférence de couleur claire, ajouter un chapeau pour vos enfants.
  • Utiliser un répulsif spécifique à base de DEET ou d’IR35/35 (demandez conseil à votre pharmacien).

Suite à cette exposition aux morsures de tique: effectuer une inspection corporelle minutieuse, sans oublier le cuir chevelu, le jour même et le lendemain.

Si vous présentez une tique, il faut la retirer délicatement à l’aide d’un crochet à tique. Si cet instrument n’est pas disponible, une pince fine fera l’affaire.
Désinfecter ensuite soigneusement la peau et lavez-vous les mains.

Surveiller alors l’apparition de symptômes, particulièrement au niveau de la peau, pendant les 4 semaines suivant la morsure de tique. En cas de fièvre, de fatigue anormale, de tache cutanée persistant plus de 48h, consulter un médecin au plus vite.

En cas d'érythème migrant typique avec notion de morsure de tique, le diagnostic de la maladie de Lyme est aisé. Il peut cependant vite devenir délicat en raison de la complexité de la maladie et de la variabilité des symptômes. Il relève alors d’une prise en charge spécialisée.

Les médecins sur LIVI pourront suspecter une maladie de lyme mais ils vous reorienterons vers une consultation physique pour une prise en charge adaptée.

Mis en ligne le :
7 août 2019
Rédigé par :
Dr. Céline Guyomar,