Livi-logo
Télécharger
Accueil
Impétigo : comment le soigner ?

Impétigo : comment le soigner ?

L’impétigo est une infection bactérienne de la peau, très contagieuse. Elle se caractérise par des lésions croûteuses et jaunâtres. Découvrez les conseils des médecins Livi pour diagnostiquer et traiter cette maladie de la peau.

Qu’est-ce qu’un impétigo ?

L’impétigo est une infection bactérienne qui n’est pas douloureuse et qui ne présente qu’un faible risque de laisser des cicatrices. Cette infection n’en reste pas moins très contagieuse et la possibilité de développer des complications existe. Il est donc important de traiter rapidement l’enfant et de le retirer temporairement de l’école. Avec un traitement approprié, la plupart des personnes se rétablissent sans problème.

L’impétigo est une infection bactérienne de la peau. Cette infection peut être provoquée par le staphylocoque doré ou par le streptocoque.

Il s'agit d'une infection relativement courante, qui touche le plus souvent les jeunes enfants entre 2 et 5 ans. Elle peut aussi survenir avant 2 ans (plus rare) ainsi que pendant l’adolescence et l’âge adulte.

Il existe deux types d’impétigo : l’impétigo croûteux, responsable de 70% des cas, et l’impétigo bulleux dans les 30% restants.

L'impétigo croûteux apparaît souvent sur une peau saine autour des orifices comme les narines, la bouche ou l’anus et peut par la suite s’étendre au reste du corps ainsi qu’au cuir chevelu.

En revanche, l’impétigo bulleux apparaît souvent chez les nourrissons, sur le tronc, les organes génitaux, les mains ou les pieds.

Quelles sont les principales causes ?

L’impétigo survient lorsque des bactéries qui vivent dans la peau ont l’opportunité de pénétrer des petites fissures et se multiplier. L’apparition de fissures dans la peau est favorisée par la survenue de traumatismes, comme des plaies, coupures, brûlures ou piqûres (d'insectes ou autres).

Les infections qui provoquent des démangeaisons chez les enfants peuvent aussi déclencher un impétigo dans les lésions de grattage. Des exemples sont la varicelle, l'eczéma, la gale, les poux ou les oxyures.

L'impétigo est-il contagieux ?

L’impétigo est très contagieux et se transmet facilement d’un enfant à l’autre, en particulier dans les lieux collectifs (crèche, maternelle, milieu scolaire) où les contacts sont nombreux. Le contact direct avec les lésions est suffisant pour pouvoir l’attraper.

Quels sont les symptômes de l'impétigo ?

L’impétigo a une période d’incubation d’environ une semaine.

Les symptômes correspondent à l’apparition d’une éruption cutanée, habituellement sans fièvre et sans démangeaisons lorsqu'il s’agit d’un impétigo croûteux. La caractéristique de cette éruption c’est qu'elle commence par des vésicules qui évoluent sous forme de croûtes de couleur miel.

Un impétigo bulleux peut être accompagné de fièvre et de selles molles chez les enfants de moins de 2 ans.

Un avis médical s’impose rapidement si l’enfant a moins de 6 mois, présente de la fièvre ou si les lésions s’étendent rapidement.

Quels sont les facteurs favorisants ?

Les personnes les plus à risque de développer un impétigo sont :

  • Les enfants fréquentant des collectivités ;
  • Les personnes atteintes de maladies chroniques, comme le diabète ;
  • Les personnes qui suivent un traitement par immunosuppresseurs.

Quelles sont les complications possibles ?

L’impétigo peut avoir des complications graves surtout chez les enfants en bas âge (avant 6 mois), s’il s’agit d’une présentation bulleuse et s’il s’étend.

La complication la plus redoutable est la glomérulonéphrite aiguë, une maladie déclenchée par l’impétigo dû aux streptocoques qui touche les reins et qui peut provoquer une insuffisance rénale.

D’autres complications possibles sont :

  • des infections, comme les pneumonies, des abcès ;
  • l’apparition d’une arthrite ;
  • l’évolution vers une septicémie.

L’impétigo chez l’adulte

L’impétigo est généralement rare chez l’adulte en bonne santé mais il peut se manifester chez des adultes à risque, comme les patients immunodéprimés ou atteints de diabète. Chez ces personnes l’impétigo est habituellement grave car il évolue rapidement vers une forme compliquée de la maladie, appelée ecthyma.

Quel traitement contre l’impétigo ?

Les critères pour le choix du traitement de l’impétigo vont dépendre de deux facteurs :

  • l’extension des lésions ;
  • la sévérité de l’infection.

Le traitement médical se fait sur trois axes.

La prise de mesures d’hygiène

La prise de mesures d’hygiène permet d’empêcher la propagation et la contamination des autres. Cela comprend :

  • De se laver les mains et se couper les ongles régulièrement pour éviter l’infection lors du grattage ;
  • De changer régulièrement de vêtements si les lésions s’étendent sur tout le corps ;
  • De ne pas partager de jouets, vêtements ou autres objets avec d’autres enfants pendant la durée de l’infection
  • D’éventuellement retirer l’enfant de son établissement scolaire.

Le traitement local des lésions

Le traitement local des lésions par des antibiotiques en pommade, comme l’acide fusidique ou ou la mupirocine a pour objectif de permettre une meilleure cicatrisation. L’application d’émollients, comme la vaseline, permet également de faire disparaître les croûtes en douceur en les ramollissant.

Le traitement par antibiothérapie

Un traitement par antibiothérapie est entrepris oralement à partir du moment où le patient présente des symptômes, comme une altération de son état général, de la fièvre, ou quand l’extension des lésions est importante. Ce traitement dure habituellement 7 jours.

Les thérapies naturelles telles que le traitement au vinaigre de cidre, l'huile d'olive ou le miel n’ont pour l’instant pas donné suffisamment de preuve de leur efficacité pour les recommander comme options de traitement.

Que faire en prévention ?

La prévention de l’impétigo passe surtout par des soins antiseptiques des traumatismes de la peau. Si votre enfant s’est coupé, brûlé ou piqué, n’hésitez pas à nettoyer la plaie avec un produit antiseptique type Bétadine ou Biseptine.

Évitez aussi les infections par le grattage en coupant les ongles de votre enfant et en lui apprenant à bien se laver les mains, et ce à plusieurs reprises pendant la journée.

Est-il obligatoire d’éviter l’école quand l’enfant a un impétigo ?

Quand l’impétigo est localisé, qu’il recouvre une petite partie de la peau et qu’il peut être recouvert par un pansement, l’enfant peut aller à l’école.

À l’inverse, si les lésions ne peuvent pas être protégées, il est essentiel de garder son enfant à la maison, surtout pendant les 72 heures qui suivent le début du traitement antibiotique. Cela permet d’endiguer la contagion. En cas d’infection, n’oubliez pas de le signaler à la direction de l’établissement pour limiter les risques de propagation.

Ce que Livi peut faire pour vous

Le diagnostic de l'impétigo est clinique, aucun examen complémentaire n’est nécessaire lorsque l’éruption est typique.

Cela signifie que le diagnostic peut être établi par un des médecins ou un des dermatologues de Livi simplement en montrant les lésions par vidéo ou en photo.

Une fois le diagnostic établi, le dermatologue ou le médecin généraliste vous conseille, vous prescrit un traitement en cas de besoin ainsi qu’un justificatif scolaire s’il s’agit d’un enfant.

Conseil médical validé par :

Dr. Céline Guyomar

Mis à jour le :